Doha – Le Qatar a salué les efforts continus déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, afin de défendre Al-Qods Al-Charif et ses habitants.

A l’occasion de la huitième session de la Haute commission mixte maroco-qatarie, tenue lundi à Doha, sous la coprésidence du Premier ministre qatari et ministre de l’Intérieur Cheikh Khalid Bin Khalifa Al Thani, et le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le Qatar a également salué les efforts de Sa Majesté le Roi pour sauvegarder la Ville Sainte et son identité civilisationnelle et préserver sa position en tant que symbole de tolérance et de coexistence entre les différentes religions monothéistes, ainsi que les projets à caractère humanitaire et social mis en œuvre par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Charif, le bras exécutif du Comité, pour installer les Maqdessis sur leur terre et soutenir leur résistance.

Le procès-verbal ayant sanctionnée les travaux de la Commission a réitéré la solidarité avec le peuple palestinien et son droit à établir son État indépendant et souverain avec Al-Qods orientale comme capitale, conformément aux résolutions de la légitimité internationale pertinentes.

Il a aussi appelé les différents parties et partisans de la paix à sortir de l’impasse que traverse le processus de paix et à œuvrer pour le lancement de négociations sérieuses de paix dans un délai précis en vue de mettre fin à l’occupation israélienne et de parvenir à un accord qui aborde toutes les questions de la solution finale, sur la base de l’Initiative de paix arabe, des résolutions de la légitimité internationale et des initiatives connexes, et conformément à la solution à deux États.

La Commission a souligné que le maintien de cette question sans solution ne fera qu’exacerber les tensions et l’extrémisme dans la région et constituerait une source de menace pour la sécurité et la stabilité, réitérant son attachement au statut juridique d’Al-Qods Al-Charif, conformément aux résolutions internationales, en tant que l’une des questions relatives au statut final, et à l’abandon de tout ce qui pourrait porter atteinte au statut politique existant de la Ville Sainte.

S’agissant des conflits et problèmes sécuritaires et économiques que connaît la région arabe et la hausse des ingérences étrangères, la Commission a appelé à permettre aux pays arabes de défendre leur unité et leur souveraineté et de renforcer leur sécurité et leur stabilité, en hissant haut les valeurs de solidarité et du bon voisinage, et en s’abstenant de toute ingérence dans les affaires intérieures des pays et de menace à leur intégrité territoriale.

A cet égard, la Commission a exprimé son espoir de voir les crises dont souffrent des pays arabes frères, tels que l’Iraq, la Syrie, le Yémen et la Libye, trouver une solution politique qui préserve leur intégrité territoriale et nationale, garantisse leur sécurité et leur stabilité et réponde aux aspirations de leurs peuples pour le développement et la liberté, conformément aux résolutions pertinentes de l’ONU.

La Commission a également condamné le ciblage continu des installations civiles et économiques au Royaume d’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, réaffirmant sa solidarité constante et continue avec les deux pays frères.

La Commission a réitéré sa condamnation de l’extrémisme et du terrorisme sous toutes ses formes, quels qu’en soient les justifications et les mobiles, soulignant que ce fléau dangereux ne doit être rattaché à aucune civilisation ou religion. Elle a également insisté sur la conjugaison et la concertation des efforts régionaux et internationaux pour faire face au terrorisme, l’extirper et en éliminer les causes.

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

PLUS
D'ARTICLES

What is Lorem Ipsum?

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry’s standard dummy text ever since the 1500s,

Lire Plus »