Istanbul – Une résolution, approuvée par les pays participant à la 12e session de la Conférence des ministres de l’information de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), a salué, samedi à Istanbul, les efforts de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif dans le soutien des établissements médiatiques de la ville sainte.

La résolution des “affaires des médias”, qui a été adoptée lors des travaux de cette conférence placée sous le thème “Combattre la désinformation et l’islamophobie à l’ère post-vérité”, a salué “les efforts déployés par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, le bras exécutif du Comité Al-Qods, présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour soutenir les établissements médiatiques et les instituts de journalisme à Al-Qods Acharif”.

Selon le document, ces efforts se traduisent notamment par la création du Prix “Al Qods Acharif” d’excellence journalistique dans les médias de développement, l’annonce de la création d’une bourse pour le soutien à la liberté des médias et de la presse, et la médaille du “courage”, décernée par l’Observatoire “Arribat” de suivi et d’évaluation, relevant de l’Agence à Al-Qods, pour récompenser les meilleurs travaux journalistiques qui défendent les valeurs de justice, de liberté et de paix.

La résolution a également mis en avant les bourses annuelles attribuées aux étudiants en journalisme et médias à Al Qods, et les institutions spécialisées pour assurer un environnement approprié pour la recherche et la formation, selon les normes modernes, dans la finalité de suivre le rythme des transformations technologiques rapides dans ce domaine.

D’autre part, la résolution a chargé le Secrétariat général de l’OCI, en coordination avec l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif et le ministère palestinien de l’information, de continuer d’organiser les conférences médiatiques sur Al-Qods Acharif, la mosquée Al-Aqsa et tous les lieux saints.

À cet égard, le Royaume a proposé d’accueillir une conférence internationale sur le sujet, réunissant des experts des médias et des affaires culturelles, pour mettre la lumière sur un certain nombre d’aspects médiatiques et culturels liés à la question d’Al-Qods Acharif.

Un appel urgent a été également lancé dans ce sens aux États membres pour qu’ils fournissent une assistance à la Palestine, afin de soutenir et de développer les capacités de l’autorité de radio-télévision palestinienne et de l’agence de presse palestinienne, et de procéder à l’échange de programmes et d’expériences dans ce domaine.

La Conférence des ministres de l’information de l’OCI a discuté de plusieurs questions, notamment l’importance d’intensifier le travail des médias au service de la cause palestinienne et d’Al-Qods Acharif, et de mettre en lumière les États membres du continent africain, outre la promotion du rôle de l’Organisation dans la lutte contre l’islamophobie, dans la présentation d’une image correcte de l’islam et dans le rejet de l’extrémisme et du terrorisme dans les milieux médiatiques.

L’événement a également traité de questions liées au développement des capacités et à la formation des professionnels des médias dans le monde islamique.

Le Maroc a été représenté lors de cette conférence internationale, marquée par la participation de 57 États membres de l’OCI, par son ambassadeur en Turquie, Mohamed Ali Lazrak.

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

PLUS
D'ARTICLES