L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif joue un rôle humanitaire et social important et honorable en soutien à la Ville d’Al-Qods et à la résistance de ses habitants face à l’occupation israélienne, a affirmé l’académicien palestinien Aziz Alassa.

Dans une déclaration à la MAP, le chercheur palestinien a souligné que ce rôle de l’Agence est mis en évidence à travers les réalisations et les projets qu’elle a menés dans la Ville Sainte durant des années, en soutien aux institutions maqdissies dans divers domaines.

Les Maqdissis et l’ensemble des Palestiniens ressentent l’action sérieuse de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif dans plusieurs activités et projets à dimensions sociale, économique, scientifique et de développement, a-t-il noté, citant dans ce sens l’appui apporté par l’Agence dans le domaine de la promotion de l’enseignement dans la Ville Sainte, à travers le soutien des étudiants et l’encouragement des recherches, ainsi qu’à travers l’ouverture de l’Observatoire “Arribat” pour l’observation, le suivi et l’évaluation à Al-Qods.

Il s’agit, en outre, du Club “Enfants pour Al-Qods”, qui s’intéresse aux questions de l’enfance maqdissie, de soins et de divertissement, a ajouté M. Alassa, évoquant également l’intérêt porté par l’Agence aux personnes en situation de handicap à Al-Qods à travers d’un ensemble d’aides et le financement de programmes visant la promotion de la situation de cette catégorie.

L’académicien a, par ailleurs, salué la désignation par l’Agence du 12 avril de chaque année comme date pour la Rencontre annuelle sur les personnes en situation de handicap, mettant en avant son rôle majeur dans le domaine culturel, à travers l’appui des programmes d’animation culturelle, dans le cadre de conventions avec plusieurs centres culturels à Al-Qods, ainsi que le lancement du Centre des recherches et d’études pour la préservation de la mémoire collective maqdissie.

Il a expliqué que ces activités et programmes visent à soutenir la population d’Al-Qods dans le contexte des conditions difficiles qu’elle traverse suite à l’agression israélienne contre la Mosquée Al-Aqsa et les Maqdissis.

Citant le rapport de l’Agence, M. Alassa a fait savoir que celle-ci a réussi durant les années 2020-2021, en pleine pandémie de Covid-19, à affirmer sa présence dans la Ville Sainte en tant qu’Institution sociale et humanitaire qui a mis en place un programme d’urgence pour fournir les aides nécessaires aux secteurs de l’enseignement et la santé, les plus touchés par la pandémie.

L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a alloué à ce programme un budget cumulé d’un million de dollars, qui a aidé à fournir aux hôpitaux d’Al-Qods les équipements médicaux, les blousons de protection, les masques, ainsi que les médicaments des unités des urgences et de réanimation d’une part, et les équipements de l’enseignement à distance, qui ont bénéficié à de nombreux étudiants issus de familles pauvres, afin de leur permettre de poursuivre leurs études à distance, d’autre part.

De même, la priorité a été accordée au secteur de l’assistance sociale et humanitaire basée sur les aides directes fournies aux familles nécessiteuses et celles ayant perdu leur source de revenu durant cette période. En effet, ce volet a reçu près de 54% du volume des dépenses, qui a atteint plus de 6,7 millions de dollars durant les deux dernières années.

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

PLUS
D'ARTICLES

What is Lorem Ipsum?

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry’s standard dummy text ever since the 1500s,

Lire Plus »